Feb 23, 2024
3 minutes

Comment détecter les fraudes à la carte d’entreprise ?

guide pour détecter les fraudes à la carte d'entreprise
Résumé

Les cyberattaques peuvent être extrêmement coûteuses pour les entreprises. Pour les prévenir et limiter le risque de fraude, il est essentiel d’utiliser une solution sécurisée pour vos cartes d’entreprise. Découvrez, dans cet article, comment Payhawk prévient les risques de fraude à la carte et assure la sécurité de vos données financières.

Table des matières

    Une étude menée par Netwrix, rapportée par ITSocial affirme que 77 % des organisations du secteur financier ont fait face à une attaque. En effet, les transactions numériques ont transformé le paysage financier, mais elles s’accompagnent d'une menace accrue pour la sécurité des données : les cyberattaquants tentent constamment d'accéder à des données financières sensibles pour les exploiter, les entreprises doivent donc tout mettre en œuvre pour se protéger.

    Malgré l’authentification forte qui a permis de diviser par trois le nombre de fraudes par carte bancaire en 2023, la fraude à la manipulation reste une préoccupation majeure, notamment pour les paiements en ligne. Car de cette manière, il est beaucoup plus facile pour les cyberattaquants d'obtenir les informations relatives à votre carte par ce biais. Alors comment identifier et prévenir les fraudes à la carte bancaire ? Éléments de réponse dans cet article.

    CONTRÔLES

    Prenez le contrôle de vos dépenses d'entreprise

    Les 4 principaux types de fraude à la carte

    Voici un rapide état des lieux des différents types de fraude à la carte bancaire et des suggestions pour assurer la protection de vos données financières :

    L'usurpation d'identité

    Le vol d'identité peut être physique ou virtuel : les informations bancaires peuvent être volées et utilisées en ligne, mais elles peuvent aussi avoir été récupérées par le vol d’une carte de crédit physique.

    Pour prévenir l'usurpation d'identité, ou du moins en minimiser les répercussions, les entreprises qui utilisent les cartes professionnelles doivent pouvoir disposer de mesures de contrôles tels que le gel instantané des cartes et le blocage des fraudes, pour les cartes physiques et virtuelles.

    Petite astuce : les cartes d'entreprise ne doivent pas être liées au compte bancaire principal de l'entreprise. Elles doivent plutôt servir de porte-monnaie numérique contenant un montant limité d'argent au cas où un voleur y aurait accès.

    L’utilisation de fausses cartes

    La création de cartes contrefaites, aussi appelé “clonage” (ou “skimming” en anglais) consiste pour les escrocs à dupliquer votre carte actuelle. Pour éviter ce type de fraude, examinez régulièrement vos relevés bancaires pour repérer toute activité bancaire inhabituelle ou toute transaction que vous ne reconnaissez pas et signalez-les à l'émetteur de votre carte dès que possible.

    Chez Payhawk, nos cartes d'entreprise disposent d’un système qui surveille l'utilisation des cartes et signale toute transaction effectuée à des heures inhabituelles ou qui ne correspondent pas aux habitudes de dépenses. Cette surveillance en temps réel aide les équipes Finance à identifier et à traiter rapidement les activités suspectes.

    Vous pouvez même concevoir des règles de dépenses automatisées et appliquer votre propre politique de dépense. Ainsi, en cas d'écarts de dépenses ou de transactions inhabituelles, vous recevrez une alerte instantanée, ce qui vous permettra d'avoir toujours une longueur d'avance sur la protection de l'intégrité financière de votre entreprise.

    L’utilisation frauduleuse des cartes virtuelles

    Lorsque vous achetez des biens en ligne, il s'agit d'un paiement par carte à distance. Parfois, vous avez peut-être déjà enregistré les détails de votre carte sur le site où vous achetez. Les fraudes à la carte virtuelle sont plus fréquentes que celles qui concernent les transactions avec carte physique. En effet, les escrocs peuvent obtenir les données de votre carte par hameçonnage (ou phishing), c'est-à-dire en se faisant passer pour des organisations légitimes ou en envoyant des emails trompeurs pour obtenir les données de votre carte. Ils peuvent également utiliser la technique du skimming pour obtenir des informations sur les cartes en utilisant les lecteurs de cartes des DAB ou en piratant les systèmes informatiques des commerçants ou des banques pour voler les données dont ils ont besoin.

    Pour se protéger contre la fraude à la carte, utilisez une solution de gestion des dépenses qui utilise la protection 3D Secure. Cette mesure de sécurité exige que le titulaire de la carte tape un code pour confirmer l’autorisation du paiement et terminer la transaction en toute sécurité. Envisagez également d'utiliser une carte avec des règles et des limites intégrées qui peuvent vous aider à plafonner les dépenses entre les différentes équipes ou des personnes spécifiques. De cette façon, vous disposez d’un contrôle encore plus strict sur les dépenses de l'entreprise et évitez les dépassements de dépenses.

    Les fraudes grâce à des cartes perdues ou volées

    Il est inévitable que certaines cartes soient perdues ou volées, en particulier si vous avez des employés en déplacement ou un grand nombre de collaborateurs. Pour éviter le stress lié à la perte d'une carte d'entreprise, envisagez de mettre en place une politique de dépenses par carte facile à suivre ; ainsi, tous vos titulaires de carte sauront ce qu'ils doivent faire s'ils se retrouvent sans leur carte.

    Agir rapidement est le secret pour minimiser les pertes. Vous devez :

    • signaler rapidement l'incident à l'émetteur de votre carte,
    • geler les cartes en quelques secondes (à condition d'utiliser une solution de gestion des dépenses qui le permette, comme la nôtre),
    • Vérifiez vos relevés pour repérer les transactions inhabituelles et en faire part à l'émetteur de votre carte.

    Comment fonctionne la détection des fraudes à la carte

    Pour détecter les fraudes à la carte le plus vite possible et éviter des pertes financières inutiles, vous devez être équipés d’une solution de gestion des dépenses qui dispose des fonctionnalités suivantes :

    Reconnaissance des habitudes de dépenses : Chez Payhawk, notre technologie permet d'identifier les activités inhabituelles sur les cartes en analysant de manière cohérente les données des transactions et en faisant correspondre les habitudes de dépenses.

    Détection des anomalies : Si vos transactions par carte sont refusées à plusieurs reprises ou si l'adresse de facturation ne correspond pas à l'adresse de livraison, cela peut être le signe d'une activité frauduleuse. Lorsque votre logiciel de gestion des dépenses détecte ces événements, il peut les signaler automatiquement, et ensuite déclencher une enquête interne afin de déterminer si une fraude à la carte est en cours.

    Processus d'authentification : Les techniques d'authentification peuvent inclure l'authentification biométrique, l'authentification à deux facteurs et le blocage automatique des cartes.

    Évaluation des risques : L'évaluation des risques (ou “risk scoring”) est une technique qui suit des règles pour déterminer si une transaction ou une carte doit être bloquée, en suivant le principe du "si/alors". Ainsi, si l'envoi ne correspond pas à l'adresse de livraison, le score peut augmenter de deux points. La carte ou la transaction peut être bloquée automatiquement lorsque vous atteignez un score spécifique.

    Comment Payhawk détecte la fraude à la carte d'entreprise

    Authentification biométrique

    L'authentification biométrique est devenue un moyen rapide et fiable de vérifier l'identité des utilisateurs. C'est pourquoi nous utilisons l'authentification biométrique (via le scan des empreintes digitales) pour autoriser l’accès des utilisateurs à l'application mobile Payhawk en toute sécurité. Ainsi, lorsque vous soumettez vos frais de déplacements professionnels ou que vous approuvez des demandes de fonds, vous êtes sûr d'accéder à vos données financières en toute sécurité.

    Connexion SSO

    Chez Payhawk, nous disposons de Google, Okta et Microsoft SSO (Single-Sign-On), ce qui signifie que vous n'avez besoin que d'un seul mot de passe et d'une authentification via votre Google SSO, Okta ou Microsoft pour accéder à notre application de gestion des dépenses. Accédez à tous vos paramètres en toute simplicité.

    Authentification à deux facteurs

    Les clients de Payhawk doivent utiliser l'authentification à deux facteurs (2FA) lorsqu'ils effectuent des paiements. Cela permet de protéger les données de nos clients en garantissant une totale confidentialité. Nous demandons aux utilisateurs un mot de passe et un code unique, généralement envoyés par email. Nos utilisateurs mobiles ont également une authentification biométrique obligatoire (ou par mot de passe).

    Blocage automatique de la carte

    Si les employés ne soumettent pas leurs dépenses dans le délai imparti (que vous aurez préalablement déterminé), vous pourrez bloquer automatiquement leur carte. Le blocage automatique des cartes évite aux administrateurs de devoir courir après les dépenses en retard et empêche les activités frauduleuses. En encourageant la gestion rapide des notes de frais, il est plus facile de repérer les transactions frauduleuses, c'est-à-dire les dépenses qui ne sont pas soumises parce qu'il s'agit de paiements non autorisés.
    Par ailleurs, les employés peuvent activer eux-mêmes la fonction de blocage automatique des cartes s'ils soupçonnent une activité frauduleuse.

    Sécurité des paiements

    Nous adhérons à des normes de sécurité rigoureuses et sommes certifiés PCI DSS niveau 1, SOC1, SOC2 type 2 et ISO 27001. Nous mettons tout en œuvre pour protéger les données sensibles de nos clients, analyser les vulnérabilités et détecter les potentielles menaces.

    Tokenisation

    La tokenisation est une forme de cryptage qui protège les données des cartes en les remplaçant par des "jetons" sans signification ni valeur. Le remplacement des données sensibles minimise le risque de violation des données et réduit la quantité de données stockées. Chez Payhawk, nous utilisons la tokenisation pour renforcer la sécurité des transactions des utilisateurs - que vous acceptiez les paiements des clients ou les dépenses de l'entreprise, vous pouvez être sûr que vos données sont bien protégées.

    Le cas de Mercell Nederland

    Le fait de n'avoir qu'une seule carte d'entreprise pour plusieurs employés peut poser de nombreux problèmes : non seulement les employés ne sont pas responsabilisés, mais la vérification de leur identité peut s'avérer fastidieuse.

    Louis Gossieau, Responsable Buyer Marketing chez Mercell Nederland, en témoigne :

    Avant, nous n’avions qu’une carte d'entreprise, cela nous limitait dans la gestion des dépenses, et l’authentification à 2 facteurs nous freinait car la personne qui réalisait la transaction n’était pas toujours la propriétaire de la carte. Je devais alors contacter notre service financier pour obtenir un code afin d'utiliser la carte. Cela prenait beaucoup de temps pour effectuer les paiements.

    Grâce aux cartes Payhawk, les collaborateurs de Mercell Nederland sont désormais responsables de leurs dépenses. Le responsable marketing a besoin d'un nouvel abonnement ? Aucun problème. Il lui suffit d’y souscrire et de présenter le reçu ; c'est aussi simple que cela.

    Les 3 bonnes pratiques détecter les fraudes à la carte

    Les mécanismes d’authentification forte mis en œuvre par les établissements bancaires suite à la transposition en droit français de la directive européenne concernant les services de paiement dans le marché intérieur “DSP2“ a permis de réduire ces fraudes.

    Toutefois, les tentatives de fraudes à la carte bancaire (mais aussi à la carte d’entreprise) persistent et évoluent. Voici quelques-unes des bonnes pratiques à adopter pour une gestion sécurisée de vos dépenses d’entreprise :

    Utiliser des protocoles d'authentification forte

    En mettant en œuvre des protocoles d'authentification forte, vous pouvez rapidement déterminer si c’est bien le titulaire de la carte qui effectue l'achat ou s'il s'agit d'une personne non autorisée. En utilisant des techniques telles que l'authentification à deux facteurs, vous pouvez rapidement vérifier son identité et le laisser poursuivre son achat. Si l'authentification n'est pas possible, la transaction ne peut tout simplement pas être effectuée.

    Contrôler régulièrement l'activité des cartes

    Vous pouvez repérer rapidement les transactions inhabituelles en contrôlant régulièrement l'activité de votre carte. Dès que vous remarquez quelque chose de suspect, vous pouvez geler la carte immédiatement, mener une enquête interne et rétablir la carte en la dégelant. Dans le cas où une activité suspecte est identifiée, contactez l'émetteur de la carte pour un examen plus approfondi.

    Adopter des pratiques de paiement en ligne sécurisé

    Sensibilisez tous les titulaires de cartes à des pratiques de paiement sécurisées. Aidez-les à repérer les emails frauduleux, expliquez-leur comment repérer les faux lecteurs de cartes dans les DAB, rappelez-leur votre politique en matière de fraude à la carte de crédit afin qu'ils sachent comment agir, et montrez-leur comment effectuer des paiements en ligne en toute sécurité (comme ne pas enregistrer les détails de la carte d’entreprise et s’assurer que les sites web utilisés disposent d'un cryptage SSL et commencent par "HTTPS").

    Conclusion

    Bien que la cybermenace soit bien réelle, il existe de nombreuses mesures simples que vous pouvez prendre pour protéger votre entreprise contre les activités frauduleuses liées aux cartes. L'un des moyens les plus simples est de travailler avec une solution de gestion des dépenses dotée de solides mesures de sécurité.

    Vos collaborateurs effectuent un grand nombre de dépenses d’entreprise sur Internet ? Programmez une démo rapide de Payhawk pour voir comment nous pouvons vous faire gagner du temps et augmenter l’efficacité de votre gestion financière, en toute sécurité.

    Trish Toovey - Directrice du contenu chez Payhawk - Le système financier de demain
    Trish Toovey
    Senior Content Manager
    LinkedIn

    Trish Toovey crée du contenu pour les marchés britannique et américain. Couvrant tous les domaines, du texte publicitaire au script vidéo, Trish s'appuie sur une expérience très variée en matière de création de contenus pour les secteurs de la finance, de la mode et du voyage.

    Voir tous les articles de Trish →
    Apr 25, 2024

    Loading...

    Apr 25, 2024

    Loading...

    Apr 25, 2024

    Loading...