Jul 10, 2024
1 minute

Étude Payhawk/Raconteur : 54 % des DAF français souhaitent réduire le nombre de produits et de services de leur entreprise pour faire face

illustration de l'étude Payhawk-Raconteur
Résumé

Payhawk dévoile son rapport « Dans la tête du DAF : rationaliser la Finance pour accélérer la croissance » sur les exigences et les obstacles rencontrés par directeurs financiers

Cet article est initialement un communiqué de presse.

Paris, 10 juillet 2024 – Payhawk, une plateforme proposant une solution de gestion des dépenses pour les entreprises dans 32 pays, dévoile que, selon 61 % des directeurs financiers, les entreprises envisagent des actions qui pourraient impacter l’expérience client afin de rester opérationnelles dans un contexte économique difficile. Ce chiffre est révélateur d’une tendance qui pourrait amener les entreprises à prendre des mesures ayant un impact négatif sur la satisfaction et la fidélité des consommateurs, ainsi que sur leur capacité à rester compétitives.

Le rapport intitulé "Dans la tête du DAF : rationaliser la Finance pour accélérer la croissance" réalisé par Payhawk s’intéresse aux exigences et aux obstacles spécifiques que rencontrent les directeurs financiers dans cette période d’incertitude politique et économique. Il examine également les solutions les plus impactantes que ces derniers mettent en place pour permettre à l’entreprise de rester agile et compétitive, tout en évitant de sacrifier l’expérience client ou la qualité de service.

Les directeurs financiers pourraient faire des compromis sur l’expérience client ou la qualité des produits

  • 61 % des directeurs financiers européens déclarent qu’ils ont dû ou qu’ils envisagent de sacrifier l’expérience client afin de survivre dans le contexte économique actuel.
  • En France, 54 % des directeurs financiers affirment qu’ils se fraient un chemin dans ce paysage économique complexe grâce à la réduction du nombre de produits et de services.
  • 33 % de l’ensemble des cadres dirigeants s’accordent à dire qu’ils doivent faire des compromis sur l’uniformité des services ou les options de personnalisation.

La visibilité et le contrôle constituent des enjeux essentiels pour maintenir une croissance durable

  • 58 % des dirigeants d’entreprise affirment que le principal défi pour les directeurs financiers consiste à gérer efficacement les risques tout en saisissant les opportunités de croissance.
  • Toutefois, surmonter ces obstacles peut se révéler complexe. En effet, 63 % des directeurs financiers et 70 % de l’ensemble des DSI considèrent qu’il est « extrêmement difficile » de centraliser le contrôle et la visibilité.
  • De plus, 96 % des répondants considèrent comme « extrêmement » ou « très important » de bénéficier d’une visibilité sur le reste de l’entreprise pour mieux comprendre comment opèrent les autres départements.

Comment les priorités changent-elles pour les directeurs financiers en quête d’agilité ?

  • Aujourd’hui, les directeurs financiers réévaluent leurs priorités et leurs attentes afin de prendre en compte un vaste panel de tendances et de considérations. 46 % des DAF français citent désormais une planification de scénarios de l’entreprise élargie comme leur principale priorité, dans le but d'élaborer une réponse stratégique pour faire face aux difficultés économiques
  • Par ailleurs, 42 % des DAF français déclarent que leur département est assez agile pour survivre au climat économique actuel.

À mesure qu’ils occupent une position de plus en plus stratégique dans la gouvernance des entreprises, les directeurs financiers doivent adopter de nouvelles approches afin d’éviter à leurs organisations de faire d’importants sacrifices sur l’expérience client, la qualité des produits ou les niveaux de services.

Selon Konstantin Dzhengozov, co-fondateur et directeur financier de Payhawk :

Un certain nombre de facteurs macroéconomiques influencent l'évolution de la fonction finance et le rôle des directeurs financiers. Néanmoins, il n’est pas toujours facile de réussir sa transformation. Selon notre étude, l’incertitude économique et l’accent mis sur la profitabilité poussent les directeurs financiers à envisager des compromis sur les solutions destinées à leurs clients afin de surmonter les pressions financières auxquels ils font face actuellement.
Pour surmonter le défi qui consiste à maintenir la profitabilité sans sacrifier l’expérience client, il faut tirer avantage de la puissance de technologies telles que l’IA ou les outils de gestion des dépenses qui permettent d’éliminer les coûts inutiles et d’exploiter les ressources de manière plus efficace. Afin de mettre en place de telles solutions, il est essentiel que les dirigeants d’entreprises aient confiance dans les avantages de ces nouvelles technologies et qu’ils soient prêts à opérer ce changement. Naturellement, les projets de transformation majeurs ont un impact sur les différents départements et équipes au sein de l’entreprise. Il est donc essentiel de leur fournir des solutions adaptées à leurs besoins spécifiques.

Cette étude s’appuie sur une enquête menée auprès de 200 décideurs issus de divers secteurs d’activité au Royaume-Uni, en Europe continentale et aux Etats-Unis. Pour en savoir plus, téléchargez le rapport en cliquant sur ce lien.

Cet article t'a été présenté par notre équipe éditoriale de gestion des dépenses.
L'équipe édito de Payhawk

L'équipe éditoriale de Payhawk est composée de professionnels de la finance chevronnés, forts de plusieurs années d'expérience dans la gestion des dépenses, la transformation numérique et la Fintech. Nous avons pour objectif de fournir à nos lecteurs un contenu riche et qualitatif.

Voir tous les articles de L'équipe →

Plus d’articles

Jul 23, 2024

Loading...

Jul 23, 2024

Loading...

Jul 23, 2024

Loading...