Nov 7, 2023
3 mins

Les 10 chiffres à retenir sur les paiements transfrontaliers

femme lisant les nouvelles sur son smartphone
Résumé

Si vous êtes à la recherche d'un moyen plus rentable d'envoyer et de recevoir des paiements internationaux B2B, les paiements transfrontaliers pourraient être la solution. Il est temps d'abandonner les chèques et les processus bancaires longs et coûteux et d'opter pour des paiements transfrontaliers plus rapides et moins chers.

Table des matières

    Les paiements B2B sont des transactions monétaires entre deux entreprises plutôt qu'entre une entreprise et un consommateur (B2C). Les paiements B2B jouent un rôle essentiel dans votre activité : grâce à des délais de traitement plus courts, ils peuvent éliminer les difficultés liées à la conduite des affaires, tant au niveau national que transfrontalier.

    Si vous travaillez dans l’industrie B2B et que vous souhaitez connaître les dernières tendances en matière de paiements transfrontaliers, cet article est fait pour vous.

    Avec Payhawk, tirez parti des paiements internationaux

    Qu'est-ce qu'un paiement transfrontalier ?

    On parle de paiements transfrontaliers ou internationaux lorsque le donneur d’ordre et le bénéficiaire sont établis dans des pays différents.

    Si vous gérez vos paiements transfrontaliers par l'intermédiaire d'une banque, cela vous coûtera plus cher et vous prendra plus de temps. Selon le journal britannique The Telegraph, "les banques traditionnelles facturent généralement des frais de virement élevés, pouvant aller jusqu'à 30 livres sterling par transaction". Wise Platform précise même que si vous demandez un transfert avant la date limite de votre banque, vous pouvez vous attendre à ce qu'un virement international prenne environ 1 à 5 jours ouvrables, et à ce que les paiements soient retardés par d'autres contrôles de conformité, entre autres.

    Mais si vous utilisez des services de transfert d'argent ou des plateformes de gestion des dépenses proposant des virements avantageux pour effectuer vos paiements B2B internationaux, par exemple, vous constaterez qu'il s'agit d'une option beaucoup plus rapide et moins coûteuse. Ils offrent une plus grande flexibilité dans le choix des méthodes de paiement, y compris les portefeuilles numériques et mobiles.

    Comment fonctionnent les paiements transfrontaliers ?

    Effectuer un paiement transfrontalier est plus complexe que de transférer des fonds d'un compte bancaire à un autre, comme c'est le cas pour les paiements nationaux. Si vous passez par une banque, la procédure est beaucoup plus longue : l'entreprise qui effectue le paiement demande d'abord à sa banque de transférer les fonds à la banque équivalente dans le pays du vendeur ; si le vendeur possède un compte auprès de la banque, il peut recevoir les fonds directement. Toutefois, si le vendeur n'a pas de compte auprès de la banque en question, les fonds sont d'abord transférés à la banque du vendeur avant d'être transférés sur le compte bancaire du vendeur.

    Mais lorsque vous utilisez une solution de gestion des dépenses dotée d'un système de paiement international intégré comme Payhawk, non seulement vous disposez de tarifs plus compétitifs par rapport aux banques, mais vos paiements locaux sont également gratuits. De plus, nos cartes d'entreprise vous permettent d'effectuer facilement des paiements internationaux dans de nombreuses devises, y compris le dollar américain, l'euro et la livre sterling.

    Avec des IBAN dédiés via des portefeuilles numériques ou des cartes de crédit ou de débit, vous pouvez envoyer des paiements à vos fournisseurs et à vos salariés dans le monde entier sans avoir à subir les longues procédures des banques traditionnelles. Chez Payhawk, nous émettons des cartes Visa, acceptées par plus de 46 millions de commerçants à travers le monde.

    Les avantages des paiements transfrontaliers pour les entreprises B2B

    Vos clients et vos fournisseurs ne sont pas toujours originaires de votre région - ils peuvent venir de n'importe où. Par exemple, si vous êtes un fabricant basé au Royaume-Uni mais que vous achetez vos matières premières en Allemagne, votre objectif sera d’obtenir les paiements transfrontaliers les plus rentables possibles.

    En utilisant les paiements transfrontaliers, votre entreprise multiplie ses chances d'expansion et réduit considérablement ses frais. Cela vous fera également gagner du temps et participera à l’amélioration des relations avec vos fournisseurs et vos clients.

    Pourquoi les entreprises ont-elles de plus en plus recours aux paiements internationaux ?

    La transformation digitale des entreprises leur a permis de trouver et de travailler plus facilement avec d'autres entreprises dans le monde entier. En conséquence, les fintech ont créé de nouvelles solutions de paiement pour offrir un moyen plus rapide et plus flexible de payer à l'international.

    Et comme les entreprises se tournent de plus en plus vers l'étranger pour obtenir des matériaux, des biens et des services, la digitalisation n'a fait que croître. Ces entreprises exigent des solutions de paiement intégrées et simples pour les aider à se développer facilement, tout en minimisant les erreurs de données et les charges administratives et en augmentant l'efficacité, la visibilité et l'évolutivité.

    Avec l'apparition de ces solutions de paiement, les entreprises sont de plus en plus confiantes et se tournent vers des institutions financières alternatives plutôt que vers les banques traditionnelles.

    Les défis de l'acceptation des paiements transfrontaliers

    De nombreuses entreprises estiment qu'il est difficile d'envoyer et de recevoir des paiements internationaux, voici quelques-uns des défis auxquels sont régulièrement confrontés les directeurs financiers aujourd'hui.

    • Frais et coûts cachés - effectuer des paiements dans plusieurs devises peut entraîner toute une série de coûts, notamment des frais de transaction et des taux de change défavorables, qui s'additionnent rapidement.
    • Méthodes de paiement différentes - Certains pays ont des préférences de paiement qui diffèrent, il est alors plus difficile de proposer une expérience de paiement cohérente et sans friction.
    • Des transferts plus lents - La gestion des paiements transfrontaliers par les banques peut être un processus lent et fastidieux. Les paiements peuvent prendre jusqu'à cinq jours pour arriver sur le compte du destinataire.

    Les six méthodes de paiement B2B

    En tant qu’entreprise B2B, vous pouvez traiter vos paiements de différentes manières ; voici les six des méthodes les plus utilisées.

    1. Les chèques

    Bien qu'ils soient encore utilisés comme méthode de paiement B2B, ils ne sont pas aussi populaires au Royaume-Uni et en Europe qu'aux États-Unis. Le nombre de paiements par chèque traités dans l'Union européenne a régulièrement diminué au cours des vingt dernières années.

    Bien que les chèques ne prennent généralement qu'un jour ouvrable pour être encaissés, le processus d'encaissement d'un chèque doit être plus efficace pour que les entreprises modernes puissent transférer rapidement de l'argent.

    2. Les virements bancaires

    Les principaux types de virements bancaires sont les SEPA et les SWIFT. Le virement européen SEPA est un virement en euros en provenance ou à destination de l’un des pays de la zone SEPA. Quant aux virements SWIFT, ils permettent d'effectuer de nombreux transferts internationaux entre banques par l'intermédiaire de SWIFT codes.
    Ensuite, ces virements peuvent être instantanés, ponctuels, différés etc.

    3. Les cartes de crédit

    Les cartes de crédit sont un moyen pratique de gérer les finances de votre entreprise. Elles sont généralement assorties d'une ligne de crédit renouvelable, ce qui permet d'y puiser plus facilement pour effectuer des paiements imprévus.

    4. L’argent liquide

    Traiter des transactions B2B avec de l'argent liquide reste une méthode qui présente des risques car il n'y a pas d'enregistrement électronique des transactions. Il est donc extrêmement difficile pour votre entreprise de gérer efficacement la trésorerie, par manque de traçabilité des dépenses.

    5. Les portefeuilles numériques

    Les portefeuilles numériques sont un moyen de plus en plus populaire de gérer la trésorerie de votre entreprise, en particulier pour superviser les dépenses des employés. L'accès à un portefeuille numérique est intuitif, ce qui permet d'effectuer des paiements facilement, notamment lors de déplacements professionnels.

    Avec Payhawk, vous pouvez ajouter vos cartes à des portefeuilles virtuels, pour une plus grande flexibilité dans votre gestion des dépenses.

    6. Les cartes virtuelles

    Avec les cartes virtuelles, vous pouvez fixer des plafonds de dépenses pour reprendre le contrôle des dépenses et réduire le risque de transactions frauduleuses. Vous pouvez utiliser ces cartes pour automatiser les paiements B2B et l'ensemble de vos notes de frais, augmentant ainsi la transparence de vos processus financiers.

    De plus, avec une solution comme la nôtre, vous pouvez créer des cartes virtuelles pour vos employés instantanément via notre application, ce qui facilite grandement la tâche des employés et de l'équipe financière.

    Spend report graph

    Source : Statista. Nombre de paiements par chèques au sein de l'Union européenne, de 2000 à 2021.

    Les 10 chiffres à connaître sur les paiements B2B

    1. Le traitement des paiements internationaux prend 55 % de temps en plus que celui des paiements nationaux.

    Selon une étude, les paiements nationaux entre entreprises ont un délai de traitement de 21 jours en moyenne 21 jours, tandis que les délais de paiements transfrontaliers entre entreprises sont de 32 jours, soit un délai de +55%.

    Les retards de paiements transfrontaliers perturbent l'activité et rendent plus difficile la prévision des flux de trésorerie et la planification précise des budgets. C'est donc une situation perdante sur toute la ligne.

    2. Le marché mondial des paiements B2B devrait croître de 10,10 % entre 2022 et 2030.

    Le marché mondial des paiements B2B connaît une croissance rapide. En 2022, le marché était évalué à 994,20 milliards de dollars, un chiffre qui devrait augmenter de 10,10 % d'ici 2030. Pourquoi la croissance du marché est-elle si rapide ? Avec l'adoption par les entreprises de méthodes de paiement numériques, notamment les portefeuilles numériques, les services bancaires en ligne et les paiements mobiles, les paiements B2B n'ont jamais été aussi faciles à effectuer, à recevoir et à gérer.

    3. 42% des paiements B2B sont effectués par chèque

    Même si de plus en plus d'entreprises digitalisent leurs paiements, une grande partie d'entre elles utilisent encore des chèques pour effectuer leurs paiements. Ce processus est très lent et lourd sur le plan administratif, mais il peut être facilement optimisé grâce à des solutions de paiement plus actuelles. Il existe en outre une grande disparité entre les marchés B2C et B2B, les industries B2C ayant pris une longueur d'avance et adopté la digitalisation, avec 71% des paiements B2C étant électroniques aujourd’hui.

    4. L'euro et le dollar représentent sept paiements SWIFT sur dix dans le monde en 2023

    Selon une étude de Statista, l'euro et le dollar sont les devises les plus utilisées pour effectuer des paiements SWIFT à l'échelle mondiale en 2023. Chez Payhawk, nous offrons des solutions multidevises pour effectuer des paiements transfrontaliers directement via la plateforme. Nous pouvons ainsi fournir à nos clients des comptes en USD, en GBP et en EUR. Si vous cherchez à simplifier vos opérations mondiales, à économiser de l'argent ou à vous développer à l'international, Payhawk est la solution de gestion des dépenses qu’il vous faut.

    5. 2/3 des leaders financiers n’ont pas encore automatisé leur gestion financière

    L'automatisation a complètement changé la façon dont les équipes financières gèrent les dépenses de l'entreprise, de la gestion des notes de frais à la simplification des transactions B2B. Cependant, selon une étude YouGov commandée par Payhawk, près de deux tiers des leaders financiers français n’ont pas encore automatisé leur gestion financière.

    L'automatisation rationalise tout : vous pouvez effectuer vos rapprochements bancaires en temps réel, simplifier les transactions B2B avec nos cartes d'entreprise virtuelles, payer vos factures en un seul clic et automatiser les demandes d'approbation des dépenses. Et cette liste n’est pas exhaustive !

    Sans l'automatisation, les entreprises passent à côté de l'essentiel, car cette dernière leur permet d’accélérer l'innovation, de réduire les coûts de paiement et d'améliorer la gestion des des frais professionnels .

    6. 3 PME sur 4 ne sont pas satisfaites des solutions de paiements transfrontaliers

    C'est ce qui ressort d'une étude menée en collaboration par PYMNTS et Payoneer. En l'absence de solutions internationales adaptées, les entreprises peuvent être limitées dans leur expansion, et cela peut affecter l'expérience de leurs clients. C'est pourquoi il est essentiel de trouver une solution de paiements internationaux qui corresponde aux besoins de votre entreprise.

    7. En 2020, les entreprises britanniques ont exporté pour plus de 308 milliards de livres sterling de marchandises

    Si vous ne disposez pas d'une stratégie complète en matière de paiements internationaux, vous risquez non seulement de passer à côté d'économies réalisées grâce aux taux de change, mais aussi de laisser de l'argent sur la table lorsqu'il s'agit de ventes internationales.

    Les entreprises britanniques ont exporté pour plus de 308 milliards de livres sterling de marchandises en 2020. Il est donc évident que les entreprises peuvent gagner de l'argent si elles trouvent un moyen de traiter les transactions rapidement et efficacement.

    8. Les chèques et les débits ACH sont les plus susceptibles de faire l'objet d'activités frauduleuses

    Selon le AFP 2022 Payments Fraud and Control Report, les professionnels de la finance ont déclaré que les chèques et les débits ACH étaient les méthodes de paiement les plus touchées par la fraude.

    Il est donc essentiel d'effectuer ces paiements au sein d'un environnement sécurisé, capable de vérifier les détails du paiement avant qu'il ne soit effectué. Des workflows d'approbation personnalisables contribueront également à réduire le risque que des sommes importantes fassent l'objet d'une fraude.

    9. Depuis la période Covid, 55 % des directeurs financiers utilisent des cartes virtuelles

    La période Covid a accéléré l'innovation et la transformation digitale pour de nombreuses entreprises, en particulier en ce qui concerne la gestion des dépenses. La possibilité de suivre les dépenses et les paiements B2B en tout temps permet aux entreprises de contrôler leurs dépenses même lors de déplacements professionnels.

    Les cartes virtuelles offrent un degré d'automatisation que vous n'obtenez pas avec d'autres méthodes de paiement. Vous pouvez automatiser les paiements, qu'ils soient récurrents ou ad hoc, ce qui signifie que le temps passé à gérer ces tâches manuellement appartient au passé. C'est en partie la raison pour laquelle plus de la moitié des directeurs financiers interrogés utilisent désormais des cartes virtuelles après la pandémie.

    Comment choisir la bonne solutions de paiements internationaux

    Si vous êtes à la recherche d'une solution de paiements qui accompagne vos ambitions internationales, voici quelques éléments à prendre en compte :

    Assurez-vous que le système de paiement international que vous choisissez offre plusieurs méthodes de paiement. Chez Payhawk, nous prenons en charge les paiements par carte de crédit et de débit à partir de portefeuilles numériques, les paiements de factures, etc. Il est essentiel de trouver un système capable de prendre en charge les méthodes que vous souhaitez utiliser.

    • Veillez à ce que le système de paiement international soit conforme à la réglementation et aux normes de sécurité en place. Payhawk est conforme à la norme PCI, ce qui signifie que toutes les données relatives aux cartes de crédit et de débit de nos clients sont protégées en permanence. Nous respectons également les réglementations relatives à la lutte contre le terrorisme et le blanchiment d'argent.
    • Vérifiez que la solution choisie prend en charge les devises dont vous avez besoin pour effectuer des transactions. Nous offrons à nos clients des IBANs dédiés dans de nombreuses devises, y compris la livre sterling, l'euro et le dollar américain. Directement à partir de la plateforme Payhawk, vous pouvez désormais effectuer des paiements internationaux dans plus de 50 devises et 160 pays*.
    • Trouvez un système qui s'intègre nativement aux principaux logiciels ERP et de comptabilité. Payhawk s'intègre à de nombreux ERP, outils comptables et logiciels de voyages d'affaires tels que TravelPerk, NetSuite, QuickBooks, Xero et Microsoft Dynamics. Si vous n'utilisez aucun de ces outils, ne vous inquiétez pas ; nos API partenaires peuvent également créer des intégrations personnalisées.
    • Soyez attentif aux frais qui vous sont facturés, et soyez à l'affût des frais de transaction, des frais mensuels et des frais de conversion de devises. Chez Payhawk, nous proposons un modèle de tarification transparent et veillons à ce qu'il n'y ait pas de frais cachés.

    Payhawk propose également un service d'assistance à la clientèle par téléphone, par email et par chat en direct. Si vous souhaitez simplement poser une question, nous sommes là pour vous aider.

    L'avenir des paiements B2B

    L'innovation dans le domaine des paiements B2B est axée sur l'utilisation de technologies émergentes qui permettent d'effectuer des paiements transfrontaliers transparents et peu coûteux.

    Les API permettent aux entreprises d'intégrer de manière transparente des fonctions de paiement international dans leurs ERP, leurs logiciels comptables et leurs logiciels de voyage, ce qui simplifie et améliore la visibilité des paiements B2B.

    Chez Payhawk, nous offrons une solution complète de paiements internationaux permettant aux clients d'effectuer des paiements en plusieurs devises dans plusieurs pays et de les gérer de manière standardisée entre plusieurs entités.

    La fonctionnalité de paiements internationaux nous permet de gérer nos paiements, les remboursements des employés et les paiements fournisseurs dans différentes devises, y compris le dollar, sur une seule et même plateforme. Nous apprécions particulièrement le fait de ne pas avoir à passer d'un fournisseur à l'autre pour effectuer des paiements et d'avoir un aperçu complet des dépenses dans Payhawk.

    Simon Shohet, Senior Manager Strategic Finance chez Alma

    Notre solution de gestion des dépenses offre une visibilité, une précision, une conformité et une efficacité optimales. Branchez votre ERP et votre logiciel de comptabilité directement sur la plateforme grâce à nos API directes et visualisez vos dépenses globales dans un tableau de bord unique pour vous aider à gérer efficacement les flux de trésorerie et les rapports financiers à l'échelle de l'entreprise.

    Planifiez une démonstration pour découvrir comment gérer les paiements internationaux dans la plateforme Payhawk.

    *Certaines devises peuvent ne pas s'appliquer. Pour une liste complète, veuillez visiter wise.com pour en savoir plus.

    Trish Toovey - Directrice du contenu chez Payhawk - Le système financier de demain
    Trish Toovey
    Senior Content Manager
    LinkedIn

    Trish Toovey crée du contenu pour les marchés britannique et américain. Couvrant tous les domaines, du texte publicitaire au script vidéo, Trish s'appuie sur une expérience très variée en matière de création de contenus pour les secteurs de la finance, de la mode et du voyage.

    Voir tous les articles de Trish →
    Mar 2, 2024

    Loading...

    Mar 2, 2024

    Loading...

    Mar 2, 2024

    Loading...