Jun 18, 2023
4 min read

Capital-risque : comment attirer l’intérêt des investisseurs

Les employés de Payhawk au séminaire sur l'atténuation des risques
Résumé

L’investissement en capital-risque (VC) est… risqué. Les investisseurs ont donc tendance à se tourner vers des entreprises prometteuses, offrant rentabilité et marges bénéficiaires élevées. En outre, face à la récente faillite de la Silicon Valley Bank et l’instabilité qui règne à travers le monde, les spécialistes du VC s’intéressent à la façon dont les entreprises dans lesquelles ils ont investi gèrent leurs sources de crédit et de financement pour s’assurer qu’elles disposent d’une bonne stratégie de protection et de diversification.

Table des matières

    Plus tôt cette année, Payhawk a organisé un événement dédié à l’écosystème des startups en Bulgarie dans nos bureaux de Sofia.

    Des investisseurs et d’autres membres éminents de la communauté des startups bulgares ont abordé le sujet du financement en capital-risque pour les entreprises en plein développement et ce qui importe le plus pour les investisseurs.

    Nous en avons donc profité pour organiser quelques séances de questions-réponses à l’attention des entreprises en pleine croissance et des scaleups.

    Parmi les sujets abordés : comment les entreprises peuvent démontrer une bonne compréhension des indicateurs clés, comment établir des relations avec les investisseurs ou encore quels systèmes mettre en œuvre pour optimiser sa rentabilité.

    Nous tenons à remercier les spécialistes suivants pour leur participation : Mehmet Atici, Early Bird Digital East ; Daniel Tomov, Eleven Ventures ; Yusuf Özdalga, QED Investors ; Momchil Vassilev, Endeavour ; Voria Fattahi, Sprints ; Arsham Memarzadeh, Lightspeed Venture Partners ; et Dobromir Ivanov, BESCO.

    Comment les entreprises peuvent-elles démontrer aux spécialistes du capital-risque qu’elles maîtrisent leurs finances et indicateurs clés ?

    Les entreprises ont tout intérêt à élaborer une feuille de route claire et précise pour leur croissance. En effet, les investisseurs veulent connaître vos objectifs et le temps qu’il vous faudra pour les atteindre.

    À la question « Comment les entreprises peuvent-elles démontrer une bonne maîtrise de leurs finances et indicateurs clés ? », Daniel Tomov d’Eleven Ventures a répondu qu’elles doivent stimuler l’engagement de leurs investisseurs par le biais de rapports mensuels et trimestriels.

    Ces rapports ont pour but de tenir les investisseurs informés des principaux KPI et défis de l’entreprise. Points positifs, points négatifs ou encore obstacles : n’hésitez pas à leur faire part de toutes ces informations.

    Yusuf Özdalga de QED Investors a ajouté :

    « Les entreprises doivent avoir une excellente compréhension de leur économie unitaire, démontrer la façon dont leur produit génère des ventes et attire des clients, et justifier de leurs dépenses marketing directes. Nous savons que ces informations peuvent changer au fil du temps, mais nous attendons des entreprises qu’elles aient une vision relativement claire de leur avenir. Pour ce faire, elles doivent s’appuyer sur des données et avoir une bonne visibilité du marché. »

    Comment les entreprises peuvent-elles se démarquer pour attirer de nouveaux investisseurs ?

    Bien que les investissements en capital-risque se fassent de plus en plus rares depuis le début de la récession, les investisseurs continuent de soutenir les équipes qui sortent du lot. Ainsi, que vous souhaitiez attirer des investissements en capital-risque pour développer encore davantage votre entreprise ou lancer de nouveaux produits, vous pouvez prendre certaines mesures pour faire de l’œil aux investisseurs.

    Le marché regorge de startups toutes plus prometteuses les unes que les autres. Pour attirer des financements en capital-risque dans ces secteurs hautement concurrentiels, Mehmet Atici d’Early Bird Digital East encourage les entreprises à mettre en avant leur modèle économique et à prouver qu’elles sont capables de s’adapter aux réalités du marché sans compromettre leurs moyens, leur vision et leur croissance.

    Prenons l’exemple de la récente faillite de la Silicon Valley Bank (SVB) et des nombreuses startups technologiques qui ont bien failli s’effondrer elles aussi. Malheureusement, ce cas de figure fait désormais partie de notre réalité. Les entreprises doivent donc montrer qu’elles sont capables de naviguer en eaux troubles en mettant en place des stratégies proactives de gestion des risques, comme une diversification des sources de financement et des politiques de gestion des liquidités. Chez Payhawk, notre solution de gestion des dépenses inclut des cartes de crédit d’entreprise pour nos clients aux États-Unis et au Royaume-Uni.

    Réussir à sortir indemne d’une récession est un avantage concurrentiel considérable dans n’importe quel secteur. Pour y parvenir, Mehmet Atici encourage les entreprises à mettre l’accent sur leur économie unitaire et leur cash burn, à envisager le pire lors de l’élaboration de leur business plan et à toujours avoir un bon matelas de liquidités.

    Momchil Vassilev d’Endeavour a ajouté qu’en temps de crise, les entreprises doivent se concentrer sur l’apport de valeur à leurs clients:

    « Garder un œil sur les besoins de vos clients demande de faire preuve de ténacité, de persévérance et d’humilité. Il n’y a pas meilleur moyen pour les entreprises de sortir du lot en période de crise. »

    EBOOK

    Quels seront les enjeux des DAF en 2024 ?

    Quelles données présenter aux investisseurs ?

    Selon Mehmet Atici, les spécialistes du capital-risque ont tendance à se tourner vers les entreprises qui se basent sur des indicateurs de parcours client et d’utilisation pour mettre en avant leur croissance. Les seuls rapports de résultats et de revenus annuels ne suffisent donc pas.

    Au lieu de se contenter de parler de chiffre d’affaires, les entreprises doivent également transformer les retours des clients en données mesurables et exploitables pour favoriser les ventes incitatives et/ou les acquisitions.

    "Les systèmes d’incitation mis en place par les différentes équipes doivent être au cœur de vos objectifs". La perte de clientèle et de revenus, le taux de rétention des revenus nets, le coût de l’acquisition de nouveaux clients, la valeur vie client et le burn multiple sont autant d’indicateurs qui permettent d’en savoir plus sur la croissance d’une entreprise." - a déclaré Mehmet Atici

    Voria Fattahi de Sprints ajoute que les entreprises doivent être en mesure de fournir un résumé de leur rendement financier et opérationnel pour un mois ou une période spécifique, en plus d’un rapport détaillé sur les chiffres et KPI d’une tendance à long terme.

    Bien souvent, les entreprises se concentrent sur leurs résultats de la semaine, du mois ou du trimestre passé alors qu’elles ne devraient pas perdre de vue leurs objectifs à plus long terme. Grâce à ces rapports, elles peuvent prouver aux investisseurs qu’elles sont capables d’évaluer l’impact des décisions prises il y a plusieurs années déjà.

    Comment une entreprise de gestion des dépenses telle que Payhawk peut-elle aider les entreprises à se démarquer pour attirer des investissements en capital-risque ?

    Pour trouver des sources de financement, les entreprises doivent jouer des coudes, notamment en période de crise. Alors, comment prouver aux investisseurs que vous maîtrisez votre flux de trésorerie et l’état de votre entreprise ? La réponse est simple : ajoutez une solution de gestion des dépenses comme Payhawk à votre arsenal.

    Selon Arsham Memarzadeh de Lightspeed Venture Partners, une telle solution peut aider les entreprises à avoir une meilleure visibilité et un meilleur contrôle de leurs coûts, deux éléments indispensables pour favoriser une économie unitaire durable. Outre l’automatisation de plusieurs tâches fastidieuses en lien avec la gestion des coûts, les rapprochements bancaires et la saisie de données dans votre système ERP, notre solution vous permet d’économiser des ressources humaines et de gagner beaucoup de temps.

    Dobromir Ivanov de BESCO a répondu à notre question en disant que Payhawk permet non seulement aux entreprises d’optimiser leurs coûts, mais également de manifester leur souci du détail. Avec Payhawk, les entreprises peuvent prouver en temps réel que leur flux de trésorerie est sain et qu’elles savent faire preuve de flexibilité en cas de besoin. Grâce à cette visibilité, les investisseurs sont rassurés, car ils savent que leur argent est entre de bonnes mains.

    Automatisation et visibilité des dépenses : ce qu’il faut retenir

    Tous les spécialistes qui ont répondu à nos questions sont unanimes : l’automatisation est essentielle pour la croissance des entreprises. La solution Payhawk vous permet d’automatiser vos processus manuels chronophages pour gagner en efficacité et en visibilité sur l’ensemble des dépenses de votre entreprise. Ainsi, les personnes aux commandes peuvent prendre des décisions plus éclairées quant à l’allocation du budget ou réagir rapidement en cas de problème.

    Programmez une démonstration pour découvrir comment contrôler vos dépenses, gagner du temps et avoir une meilleure visibilité pour prendre des décisions plus éclairées.

    Trish Toovey - Directrice du contenu chez Payhawk - Le système financier de demain
    Trish Toovey
    Senior Content Manager
    LinkedIn

    Trish Toovey crée du contenu pour les marchés britannique et américain. Couvrant tous les domaines, du texte publicitaire au script vidéo, Trish s'appuie sur une expérience très variée en matière de création de contenus pour les secteurs de la finance, de la mode et du voyage.

    Voir tous les articles de Trish →
    Jun 25, 2024

    Loading...

    Jun 25, 2024

    Loading...

    Jun 25, 2024

    Loading...