Dec 21, 2023
5 min

Voici les tendances Fintech qui vont marquer 2024

Aperçu des fonctionnalités de Payhawk - Faire progresser les principales tendances fintech qui stimulent l'industrie
Résumé

Transformation numérique des services financiers : à l'aube de 2024, le rythme de l'innovation ne montre aucun signe de ralentissement. Découvrez, dans cet article, les 12 tendances de la fintech qui façonneront l'avenir des services financiers et qui auront sans aucun doute un impact sur la façon dont vous exercez votre activité.

Table des matières

    Le paysage financier est en perpétuelle évolution, ce qui est passionnant pour ceux d'entre nous qui travaillent dans le secteur de la fintech, mais parfois difficile à suivre pour les autres parties prenantes. Avec tant de changements à l'horizon, voici les 12 tendances fintech qui, selon nous, continueront à se développer en 2024.

    Quelles tendances fintech B2B pour 2024 ?

    Selon un rapport de QED, la fintech atteindra la somme stupéfiante de 1,2 trillion de dollars sur les 22 trillions de dollars de revenus des services financiers mondiaux d'ici 2030.

    Pourquoi ces tendances sont-elles importantes pour les PDG ?

    En suivant les tendances fintech, les entreprises peuvent améliorer leurs performances financières et la gestion de leurs processus financiers. Ces nouvelles tendances transforment déjà le fonctionnement de votre organisation : saisie des données grâce à l’IA pour améliorer la gestion des dépenses, techniques de Machine Learning pour mieux repérer les schémas de dépenses d’entreprise et optimiser les budgets, etc.

    Il est essentiel de comprendre comment les tendances de 2024 vont affecter la façon dont vous gérer votre stratégie et vos finances.

    EBOOK

    Quels seront les enjeux des DAF en 2024 ?

    Les 12 tendances de la fintech à surveiller en 2024

    1. L’Open Banking

    L'open banking facilite le partage d'informations financières entre les fournisseurs tiers et les banques par le biais d'API (interfaces de programmation d'applications). Par exemple, une API peut permettre aux utilisateurs d'accéder à plusieurs comptes bancaires à partir d'une seule application. Ce type de connexion accroît la transparence pour le client et permet à ceux qui gèrent les finances de l'entreprise de les contrôler sans perdre de temps avec des processus de paiement manuels.

    La demande des clients est le moteur de l'innovation en matière d'open banking : ils exigent des processus de paiement plus rapides, plus pratiques et plus sûrs. Ainsi, en 2024, nous verrons l'essor d'expériences de paiement utilisant l'open banking, avec une réglementation accrue pour mieux protéger les consommateurs et leurs données, mais aussi garantir une concurrence loyale.

    2. L'intelligence artificielle et le Machine Learning dans la fintech

    Les possibilités que cette technologie offre dans l'espace financier sont infinies et nous n’en sommes qu’aux prémices. L'IA et le Machine Learning transforment déjà les processus financiers des entreprises notamment pour la capture et la saisie des données des justificatifs de dépenses, pour rendre le processus de gestion des dépenses plus efficace, réduire les erreurs et rationaliser le processus de remboursement.

    Le Machine Learning permet d’analyser d’importantes quantités de données, de repérer les modèles de dépenses et aider les responsables financiers à prendre des décisions éclairées sur la base de données précises. En 2024, l'IA et le Machine Learning devraient aider davantage le secteur financier à détecter les risques et les fraudes.

    3. La finance décentralisée (DeFi) et la blockchain

    La finance décentralisée (Decentralised Finance, ou DeFi) permet de gérer les transactions financières sans agents externes. Les clients peuvent accéder à des services, notamment de prêt et d'investissement, en intégrant les crypto-monnaies et la technologie blockchain sans intermédiaires traditionnels comme les banques ou d'autres institutions financières. Depuis plus de cinq ans, la DeFi s'efforce de mettre en place un réseau financier P2P (peer-to-peer) mondial afin de décentraliser les marchés financiers mondiaux.

    Et ce n'est pas passé inaperçu ! Grand View Research a évalué la finance décentralisée à 13,61 milliards USD en 2022 et s'attend à ce qu'elle connaisse une croissance exponentielle au cours des prochaines années, les experts prévoyant une croissance des revenus de 231,19 milliards USD d'ici 2030.

    4. "Achetez maintenant, payez plus tard" (Buy Now Pay Later, ou BNPL)

    Le marché BNPL n'est pas nouveau : des sociétés comme Clearpay et Klarna ont ouvert la voie au marché B2C. Mais le BNPL connaît également une croissance dans le B2B, et va sans doute devenir un élément différenciateur à l'horizon 2024 pour les plateformes qui offrent des solutions BNPL. Pratiques et dynamiques pour la gestion des flux de trésorerie, ces solutions pourraient bien conquérir de nombreuses entreprises à travers le monde.

    5. L'authentification biométrique dans les services financiers

    L'augmentation du nombre de services fintech s'accompagne d'une augmentation de la menace cybercriminelle. L'authentification biométrique facilite et sécurise l'accès aux applications, aux outils et aux informations sensibles en utilisant des éléments vitaux (tels que les empreintes digitales, la reconnaissance faciale, etc.) L'époque où vous n'aviez qu'un seul mot de passe à saisir (et à pirater) est révolue, au profit d'une authentification unique.

    Bien que l'authentification biométrique ajoute une couche de protection, l’identification des utilisateurs se fera encore davantage avec les empreintes digitales et la reconnaissance faciale en 2024. Les grandes entreprises fintech, comme Wise ou Payhawk, ont d’ailleurs déjà mis en œuvre ces éléments.

    6. Gamification et orientation utilisateur accrue

    L'adoption des nouvelles technologies par les utilisateurs est primordiale. Sans leur adoption, tout logiciel financier stagnerait et ne parviendrait pas à être rentable.

    La gamification dans la fintech sert à engager et motiver les utilisateurs, en rendant les tâches financières plus interactives et plus agréables. Elle implique souvent la création d'un contenu spécifique à l'utilisateur (cartes à gratter avec des offres, programmes de récompenses pour l'accomplissement de mini-jeux, etc.)

    La gamification améliore l'expérience utilisateur et l'engagement. C'est une tendance croissante, non seulement dans le secteur financier, mais aussi dans tous les secteurs d'activité : des outils de gestion de projet comme Asana aux marques de café comme Starbucks et aux marketplaces comme Alibaba, tous s’emparent de la tendance de la gamification.

    7. Intégration de l'IoT dans la finance

    L'internet des objets (Internet of Things, IoT) désigne un réseau d'appareils interconnectés dotés de capteurs, de logiciels et d'autres technologies qui leur permettent de collecter et d'échanger des données. Ces dispositifs vont des objets du quotidien tels que les appareils ménagers, les vêtements et les véhicules aux machines industrielles et aux composants d'infrastructure.

    En 2024, l'IoT prendra toute sa place dans l'espace financier avec une augmentation potentielle de l'adoption des wearables, y compris les bagues de paiement, les bracelets et les montres.

    Payhawk et NetsuitePayhawk et NetSuite

    8. La finance embarquée

    La finance embarquée permet aux clients d'accéder à des produits financiers sans avoir à remplir de longues et rigoureuses demandes ou à se rendre chez des fournisseurs tiers pour effectuer des achats. Il s’agit, par exemple, de demander directement des cartes Visa virtuelles via une plateforme de gestion des dépenses comme la nôtre, au lieu de se rendre à la banque.

    L'accès instantané au financement est vecteur de transformation pour les entreprises qui ont du mal à gérer leur trésorerie et qui doivent passer par de longues procédures d'approbation. Grâce, notamment, à des offres de financement préqualifiées, les entreprises ont un accès plus rapide aux liquidités, ce qui leur permet d'investir et de se développer plus rapidement.

    Le marché de la finance embarquée devrait croître de 350 milliards de dollars en 2024, ce qui laisse présager des développements passionnants dans ce domaine au cours de l'année à venir.

    9. La fintech verte

    Les clients privilégient désormais les entreprises qui contribuent à la protection de l'environnement, et les grandes entreprises seront bientôt obligées de déclarer leurs émissions de carbone. C'est pourquoi il est nécessaire de trouver des techniques qui facilitent l'établissement des rapports sur les émissions de carbone.

    Soyez rassurés, le reporting ESG n'a jamais été aussi facile : il est déjà disponible dans certaines plateformes de gestion des dépenses, notamment Payhawk. L'adoption d'outils fintech verts qui permettent aux entreprises de faire des changements positifs et impactants est une tendance positive et encourageante pour 2024.

    10. Les néobanques continuent de disrupter la banque traditionnelle

    Les néobanques, ou banques en lignes, sont des banques qui n'ont pas de succursale physique et opèrent uniquement en ligne. Leur approche axée sur le numérique les rend plus attrayantes pour les jeunes générations, en particulier les millenials, dont 79,3 % manifestent un intérêt pour les services bancaires numériques.

    Ces banques répondent aux besoins des clients d’aujourd’hui et stimulent l'innovation dont le secteur bancaire a tant besoin. Les néobanques rendent les services bancaires plus accessibles et plus rentables pour chaque client et continueront à le faire en 2024.

    11. Cartes virtuelles et paiements mobiles : l'essor des solutions de paiement numérique

    Selon les données de PYMNTS, 39% des entreprises utilisent des cartes virtuelles pour les paiements B2B. Cet engouement montre la valeur des cartes virtuelles dans la gestion des finances de l'entreprise. Vous pouvez émettre et supprimer des cartes virtuelles immédiatement, ce qui vous permet de mieux contrôler les dépenses et la sécurité des cartes.

    Les cartes bancaires virtuelles et l'acceptation des paiements mobiles se sont également considérablement développées au cours des dernières années, et de plus en plus de commerçants les acceptent désormais. Ces cartes offrent à leurs titulaires une plus grande flexibilité, que ce soit pour des achats en ligne ou physiques, à l'aide d'un portefeuille numérique tel qu'Apple Pay ou Google Pay.

    12. La technologie réglementaire (RegTech)

    Les institutions financières ont besoin d'aide pour gérer la conformité réglementaire, réduire les coûts de conformité et améliorer la gestion des risques. Selon Leo Labeis, PDG de REGnosys, les dépenses en regtech devraient représenter 50 % des budgets de conformité mondiaux d'ici 2026. La regtech est donc une tendance qui ne fera que s'accentuer dans les années à venir.

    Les RegTech aident à automatiser la conformité, à réduire la probabilité d'amendes et de pénalités, et offrent aux organisations une solution précieuse pour détecter en temps réel les menaces potentielles pour leur sécurité financière. En ce qui concerne les fournisseurs de paiements mondiaux, les normes de sécurité sont devenues beaucoup plus efficaces et répandues au cours des dernières années, et la regtech facilite grandement l'adoption de cette tendance.

    Payhawk, précurseur sur les tendances Fintech

    Chez Payhawk, nous nous engageons à fournir les meilleures solutions logicielles à tous nos clients. Pour cela, nous devons rester à la pointe des tendances et des technologies émergentes dans le domaine de la fintech. Nous mettons régulièrement à jour notre plateforme et implémentons de nouvelles fonctionnalités pour transformer la façon dont les entreprises gèrent leurs finances et leurs dépenses.

    Voici quelques exemples des nouveautés Payhawk qui faciliteront la vie de nos clients en 2024 :

    • Un reporting ESG plus efficace pour maîtriser son empreinte carbone
      À l’heure où les consommateurs soutiennent les entreprises qui font la différence, il devient nécessaire de réduire les émissions de carbone autant que possible. Notre fonctionnalité de reporting ESG vous aide à suivre avec précision les émissions de carbone tout au long de votre supply chain, ce qui vous permet d'agir pour lutter contre le changement climatique.

    • Un appareil photo IA pour l’extraction des données
      Notre appareil photo IA utilise la technologie OCR pour extraire automatiquement les informations importantes de vos reçus et factures. Peu importe si le justificatif papier est un peu froissé, ou si vous manquez de lumière pour prendre une bonne photo, avec notre appareil photo IA, vous n’avez qu’à prendre la photo en quelques clics, et vos reçus sont envoyés et stockés dans l'application mobile Payhawk.

    • Émission facile de cartes d'entreprise virtuelles
      Les cartes virtuelles peuvent être émises instantanément, ce qui permet à vos employés d'être encore plus autonomes, où qu'ils se trouvent. Plus de 46 millions de commerçants acceptent nos cartes virtuelles. Ajoutez-les à votre portefeuille numérique et payez en ligne ou en personne, directement avec votre smartphone.

    • Des intégrations natives pour des rapports financiers améliorés
      Nous savons à quel point il est nécessaire de disposer d’un stack technologique interopérable. Chez Payhawk, nous intégrons les systèmes ERP et comptables leaders du marché pour permettre un reporting en temps réel, des données financières fiables, précises et unifiées, un rapprochement automatique des transactions et bien plus encore.

    • L’Open Banking avec Yapily
      Chez Payhawk, nous nous sommes associés à Yapily pour permettre aux clients de lier et de délier un ou plusieurs comptes bancaires de plus de 2 000 banques et institutions dans de nombreux pays. L'Open Banking représente une véritable opportunité pour l'innovation dans le domaine des paiements, et permet d'améliorer l'efficacité des services bancaires pour les clients et les entreprises.

    • Une sécurité accrue grâce à l'authentification biométrique
      Nous privilégions la sécurité et proposons à nos clients une authentification par l'intermédiaire de l'application, qui requiert désormais un identifiant biométrique (tactile ou facial) ou un mot de passe statique (que l'utilisateur a choisi).

    Pour aller plus loin, retrouvez les grandes tendances qui vont marquer le quotidien des DAF en 2024, téléchargez notre nouvel eBook.

    Trish Toovey - Directrice du contenu chez Payhawk - Le système financier de demain
    Trish Toovey
    Senior Content Manager
    LinkedIn

    Trish Toovey crée du contenu pour les marchés britannique et américain. Couvrant tous les domaines, du texte publicitaire au script vidéo, Trish s'appuie sur une expérience très variée en matière de création de contenus pour les secteurs de la finance, de la mode et du voyage.

    Voir tous les articles de Trish →
    Jul 19, 2024

    Loading...

    Jul 19, 2024

    Loading...

    Jul 19, 2024

    Loading...